Tout MJ a dû un jour se lancer, passer de l’autre côté de l’écran afin d’endosser le rôle de maître de cérémonie. Cela peut paraître insurmontable, terrifiant mais il n’en est rien et ce petit article va vous fournir des outils afin de faire de votre première masterisation une expérience plaisante.

Choisir un univers.

Il existe de nombreux univers de jeu de rôle tout aussi intéressants les uns que les autres. Choisissez celui qui vous parle le plus, celui qui fascine vos joueurs. Vous connaissez le Seigneur des anneaux sur le bout des doigts ? Le médiéval fantastique ne sera pas un frein pour vous. Vos amis et vous êtes capables de dessiner le plan de montage d’un X-wing ? Devenez des héros de Space Opera. Un univers qui plaît autant à vos joueurs qu’à vous sera un atout précieux pour vivre une aventure mémorable.

Le système de résolution.

Il existe de nombreux systèmes de résolution, certains sont plus accessibles aux débutants que d’autres, mais pas de panique, nous allons vous aider à y voir clair dans cet océan de dés. Tout d’abord il existe des boîtes d’initiation qui propose des systèmes de résolution simples et efficaces. Certaines licences proposent également des boîtes d’initiation de vos univers préférés  (shadowrun, pathfinder, star wars, etc…), vous pouvez opter pour un système générique qui vous servira pour tous vos univers de jeu ou prendre le système fourni dans votre ouvrage de Jdr. Dans tous les cas, des explications vous seront fournis afin que vous soyez le plus à l’aise possible.

Le scénario

Il va falloir s’occuper du scénario pour votre première masterisation, je vous vois déjà suer à grosses gouttes. Ne paniquez pas, cela n’est pas la partie la plus simple du processus mais vous avez un panel d’options à votre disposition. En premier lieu vous pouvez toujours utiliser le scénario fourni avec votre jdr, que ce soit celui de la boîte d’initiation ou de l’ouvrage de votre choix, il y a toujours un scénario fourni. Si vous avez opté pour un système générique, ils existent des scénarios trouvables sur le net gratuitement. Après vous pouvez aussi écrire votre propre scénario. Ne me regardez pas avec vos yeux ronds, ce n’est pas si difficile que ça. Je vous fournirai une accroche de scénario en fin d’article. Quelque soit la solution qui vous inspire, il faudra noter les informations importantes et préparer les confrontations avant le jour J.

Les joueurs.

Vous avez votre univers, votre système de résolution et même votre scénario. Il est temps de trouver l’élément indispensable à toute partie de jeu de rôle, les joueurs. Pas besoin d’inviter le village, quatre personnes suffisent. Pensez à vos amis, ceux Avec qui vous jouez d’habitude et surtout ceux qui ont les mêmes goûts que vous. Être avec des personnes que l’on connaît est rassurant et vous serez en confiance. Ils seront critiques comme n’importe quel autre joueur ne vous méprenez pas, mais seront aussi plus cool.

La masterisation

Il est temps de parler de vous, oui vous qui allez masteriser votre premier scénario. Il ne suffit pas de lire les textes et de jeter les dés, il faut faire vivre votre univers et surtout être le gardien de l’ordre autour de la table. Rangez moi ce taser et cette matraque, pas besoin de tels artifices. Prenons les choses dans l’ordre.

Tout d’abord il va falloir travailler vos PNJ (Personnages Non Joueurs), les principaux sont fournis dans les scénarios avec des indications sur leur comportement. N’hésitez pas à changer de voix, adoptez des mimiques, soyez théâtral le ridicule ne tue pas sinon il n’y aurait plus de MJ. Décrivez les lieux importants, connaître leur environnement aidera vos joueurs à s’immerger et évitera tout quiproquo durant les phases de combat. Parfois il arrive (trop souvent à mon goût) que vos joueurs demandent  le nom de l’aubergiste ou du simple garde de la ville. Pas de panique j’ai la solution. Prenez un papier, tracez une ligne verticale au milieu. Â gauche vous mettez un nom est une courte description. Quand un joueur pose la question sur votre pnj lambda, choisissez un nom et la description correspondants à votre liste et mettez en face son rôle. Le tour est joué.

Maintenant parlons du sujet qui fâche, l’ordre autour de la table. Vous êtes le gardien des règles, en cas de doute tranchez sans hésiter, vous aurez tout le temps de vérifier dans les règles après la partie. Vos joueurs pourraient vite s’ennuyer, utilisez le tour de table afin de laisser chaque joueur s’exprimer et d’écrire ses actions. Durant les combats lancez les dés devant vos joueurs, ils ne pourront pas contester le résultat.

Conclusion

Rassurez-vous, être MJ n’est pas si difficile que ça, vous allez faire de nombreuses erreurs et en ferez toujours. Même les MJ chevronnés se trompent parfois mais l’expérience est palpitante. Je suis MJ depuis bien longtemps et j’adore ça, je me trompe parfois, je fais des erreurs et il m’est arrivé d’avoir des idées de scénario bien moisies. Cela peut paraître fastidieux quand on est joueur mais une fois de l’autre côté de l’écran, on prend autant de plaisir. Vous êtes un joueur comme les autres. Quelques soient les règles que vous lirez et que vous appliquez, rappelez-vous la plus importante, amusez-vous ! Il n’y a rien de pire qu’un MJ qui ne s’amuse pas avec ses joueurs. Le jeu est un plaisir à vivre en groupe.

 

Le scénario

Voici comme promis une accroche efficace pour tout type d’univers.

– les joueurs sont un groupe d’aventuriers qui se connaissent mais qui n’ont plus d’argent.

– une personne riche (roi, homme d’affaire, président d’une planète) cherche des personnes pour retrouver sa fille disparue avec grosse récompense à la clé.

– après enquête auprès des peons lambdas, les héros trouve l’existence d’un méchant au nom terrifiant souhaite faire du mal à l’employeur.

– les aventuriers trouvent le repaire du méchant et devront combattre les sbires féroces.

– en arrivant devant le méchant ils auront trois final possibles. Le méchant à vraiment kidnappé la fille de l’employeur, la fille est partie en mode rambo pour combattre le méchant (qui n’avait rien fait) mais s’est fait capturée comme une nouille, la fille est le méchant sont amoureux et elle s’est enfuie pour vivre leur amour.

Voilà avec ça vous aurez une aventure sympathique à faire jouer.

Darkman